Couvou
Mes objectifs

retourCompte rendu de course
2018-04-29Ironman 70.3 Marbella**39


Tout est prêt, la combinaison est enfilée, il n’y a plus qu’à rentrer dans l’eau pour l’échauffement… Pwatch, 16 dégrés, elle est sacrément froide :-)
Quelques coups de bras, deux trois accélérations et direction le sas de départ.

On y est, 3, 2, 1, bam !

Départ en "masse", plus de 50 pros au départ, l’objectif est de ne pas me retrouver isolé. Les premiers packs se forment et au premier changement de direction, me voici dans l'un d'eux. La mer bouge un peu, mais je m’accroche et essaie de m’abriter un maximum. Je tiens ma place dans le groupe car, suite à un coup d’œil vers l’arrière, je m’aperçois que je suis dans le dernier pack… Ça défile assez bien mais le groupe se déforme et il faut par moment relancer pour combler et rester au contact. Dernier virage, la plage se rapproche et nous voici debout, direction la tente. 22’48" et à peine 1600 mètres au gps, en un dixième de secondes je me demande si je n’ai pas zappé une partie du parcours, puis me dis que non car nous étions en pack, puis me repose à nouveau la question, bref, j’ai donc mis des plombes à me déshabiller :-)

J’attrape la bête puis l’enfourche, c’est parti pour 90km de selle qui s'annoncent copieux. Je suis actuellement 47ème (si ma mémoire est bonne). Le soleil est bien là mais il fait encore un peu frais et j’ai les pieds qui tardent à se réchauffer. Je réalise les premiers kilomètres seuls étant donné ma transition catastrophique, puis rattrape quelques mecs dans la première ascension. Dans le dernier kilomètre avant le sommet du col, approximativement au 20ème kilomètre, nous nous retrouvons à trois et faisons la bascule. Il ne se passe plus grand chose dans les vallons venteux qui suivent, nous restons les trois pendant 50 bornes. Nous remontons au sommet en glanant quelques places puis je passe aux commandes du trio dans les dernières centaines de mètres pour faire la bascule en tête et contrôler la descente. Enfin, descente il n’y a quasi point eu, étant donné la présence d’un vent très fort, mais j’arrive tout de même à me débarrasser de mes deux compagnons. De retour dans Marbella city, j’effectue la portion plate de 5 kilomètres ramenant à l’aire de transition seul et reprends là aussi deux collègues de bureau :-)
De retour au parc après 2h39’21" avec 252w de moyenne (260w NP). Je dépose la machine, avale un gel puis enfile les pompes. T2 un peu plus ‘’éclair’’ que T1, je m’élance sur le segment pédestre en 39ème position (si ma mémoire est toujours bonne) composé de deux boucles.

Le début de boucle se fait vent de face sur la digue en direction du phare, plutôt sympa, puis le reste se passe sur le front de mer (typiquement à l’espagnol) :-)
Parti sur un rythme un peu élevé pour ma part (3’33"/km), la "nature" reprend le dessus peu après le kilomètre 5 puis le rythme descend petit à petit à 3’36", puis 3’40" et ce jusqu’à 3’45", rythme auquel je boucle le semi (1h18’30") et franchi la ligne.

Je décroche, avec un temps de 4h26’11", la 39ème place au scratch et la 35ème place chez les pros.