Couvou
Actus

12/07/2017

Ironman European Championship : la course au sub... n'œuf !!

posté à 20h29 dans "Compet'"


Le traditionnel Championnat d'Europe Ironman se déroulait dimanche dernier (9 juillet) du côté de Francfort.

Inscrite à mon calendrier depuis plus d'un an, cette course représentait le premier de mes deux gros objectifs de la saison.

Après une grosse et longue préparation, j'ai pris la direction de l'Allemagne avec la ferme intention de boucler l'épreuve en-dessous de la mythique barre des 9 heures et sortir un gros marathon.

Dans une course à la fois rapide et intense, qui avait très bien commencée, j'ai fait le choix de prendre des risques et tenté des choses, mais je n'ai pas gagné :-)

Je boucle l'épreuve en 9h06'49" et décroche la 61ème place du classement général (10ème en catégorie 25-29 ans). Plus de détails dans mon résumé de course !

De l'extérieur, je pourrais être déçu de ma performance, puisque qu'un marathon tout en contrôle m'aurait permis d'atteindre l'objectif, mais le triathlon est un jeu, j'ai pris le départ en me disant "c'est tout ou rien" !

"Pour atteindre tout ce qu'il est possible, il faut tenter l'impossible"

J'ai tenté, j'ai kiffé, je n'ai pas gagné, mais je n'ai rien perdu non plus, j'ai appris !
Des progrès se sont affichés, des améliorations également et des axes de travail se sont confirmés. Il n'y a plus qu'à continuer de travailler !

Et puis, il faut savoir tout de même se satisfaire de ce qu'on a réalisé et avoir conscience de la chance qu'on a d'avoir la santé de pouvoir faire de telles épreuves. Après tout, j'ai mes deux bras, mes deux jambes, tout fonctionne correctement, puis terminer 61ème d'un championnat d'Europe, boucler un Ironman en 9h06, sauter à pied en sortant un 3h18, je pense qu'il y a bien pire que ça dans la vie et le monde d'aujourd'hui !

J'adresse un grand merci à mes parents (une fois de plus de la partie), à ma famille qui me supporte (dans tous les sens du terme), à une personne dont je ne peux citer le nom, au coach qui a su me faire travailler pour m'amener jusqu'ici, aux copains présents de près (dans la course et sur le bord du parcours) comme de loin (derrière les écrans), à celles et ceux qui m'ont envoyé leurs encouragements, aux personnes le long du parcours ainsi qu'à mes partenaires !

Vous êtes au top !!

Prochain rendez-vous : Ironman 70.3 Cascais, le 3 septembre (ou plutôt, peut-être...)

 

Revivez ma course !!


28/06/2017

Championnat Franche-Comté M : traditionnel décrassage olympique !!

posté à 22h57 dans "Compet'"


C'est presque une vieille coutume ! Le bon vieux traditionnel format olympique avant d'affronter la distance Ironman.

Et pour ça, j'avais coché le triathlon de St Point (25), support du championnat de Franche-Comté distance M. Pour un mec licencié en ligue Lorraine, ça le fait :-)

Le but était de se mettre au rupteur du début à la fin, de décrasser le moteur et de voir ce qu'il se passe.
Je réalise un natation moyenne (plus ou moins sans surprise), un vélo qualifié de "timide" par le coach et une course à pied solide qui me satisfait.
Je termine l'épreuve en 2h12'57" et prends la 10ème place au général.

Merci au Team Cadario, encore et toujours présent, qui a pris des couleurs et a géré la fraîcheur de la bière d'après-course !! :-)

A deux semaines du premier gros objectif de l'année, on peut dire que tous les voyants sont au vert, que le moral est bon et, je l'avoue, que la pression commence à monter un petit peu !

Maintenant, place à la récup !!


Prochain rendez-vous : Ironman European Championship, Francfort, le 9 juillet

 

Revivez ma course !!


24/06/2017

Ironman 70.3 St Pölten : entre gouttes et éoliennes !!

posté à 22h42 dans "Compet'"


2017 Anthony's Tour, stage 1 !!

Et oui, cette année encore, j'ai choisi l'Autriche comme destination pour le premier objectif de la saison.
Mais cette année, je l'ai joué petit bras en commençant par la demi-distance et l'Ironman 70.3 de St Pölten.
Petite ville assez calme au milieu des champs et des éoliennes à moins d'une heure de route de Vienne. Bref, on est pas des touristes :-)

Après un hiver studieux, riche en efforts et en kilomètres, j'avais hâte d'être au départ et voir ce qu'il y avait dans le ventre du bonhomme version 2017.

Parti dans des conditions météo loin d'être simples et plaisantes, je réalise une course conforme aux prévisions.
Je boucle l'épreuve en 4h27'51", prends la 33ème place au scratch (28ème sans les relais) et la 4ème du groupe d'âge 25-29 ans.
Ma satisfaction du jour reste mon chrono sur le segment course à pied (1h17'16", meilleur temps groupe d'âge).

De nouvelles pistes de travail, d'autres qui se confirment et de quoi repartir au training et faire encore des bornes avant le championnat d'Europe Ironman du côté de Francfort.

Mais avant de prendre la direction de l'Allemagne, je serai au départ du triathlon de St Point (25), support du championnat de Franche-Comté distance olympique.

A bientôt pour de nouvelles aventures !!
:-)

 

Revivez ma course !!


30/05/2017

Charge sauce catalane : Acte II, plus on est de fous, plus on rit !!

posté à 21h59 dans "News"


Me revoici, me revoilà !
Aussitôt rentré, aussitôt reparti, aussitôt rentré…
Du moins en apparence !

Le retour à la maison n’a été que de courte durée, puisque, une fois le linge propre, il à juste eu le temps de sécher, puis était de nouveau dans la valise, pour le second périple espagnol du printemps.
Et cette fois, l’aventure était plus longue, donc plus de fringues, plus de gels, plus de barres, sans oublier la bouteille de Gewurzt enroulée dans le coupe-vent, histoire de fêter le retour chez les amis :-)

Bref, après quelques jours sur Barcelone, direction Salou où j’ai pu retrouver le groupe Ben Pernet Coaching, avant de revenir me "finir" en capitale catalane.
Le but était de charger la benne, en approchant le Poids Total à Charge, voir même en le dépassant un peu, mais sans déverser de chargement sur la route, ni mettre la remorque au talus !
Et quand le coach est aux commandes de la pelleteuse, il n’y a pas un godet qui tombe à côté :-)

Pour les amoureux des chiffres, voici le réalisé sur les 3 semaines :
- 96 heures d’entrainement
- 35 km de natation
- 1585 km de vélo
- 304 km de course à pied
- X moments à se demander "pourquoi ?"
- XX moments à se dire "parce que !"
- Un (seul) mais indispensable "Bon les gars, moi je vais rentrer au resort" :-)
- 4 kg d’avocats / 6 kg de bananes / 2 kg d’olives / 10 kg de Kit Kat et autres donuts chimiques...
- Un certain nombre de bières (censuré)
- Des retrouvailles, de nouvelles rencontres, du partage, des apprentissages et du plaisir, c’est bien ça le plus important !

Un grand merci, une fois de plus, à mon Bro et sa chérie pour leur accueil, leur gentillesse, leur bonne humeur, leur joie de vivre quotidienne, ces bons moments partagés, pour le sparring et les bons petits apéros/repas !

Mais également aux groupes BPC ainsi qu’au coach et son fidèle assistant, pour ces deux semaines sous le thème de la fatigue :-)

Et enfin, merci à la Catalogne, pour nous montrer qu’il y a quand même des endroits où l’on peut s’entraîner sans déranger la population, rouler à vélo sans se faire klaxonner et insulter (hormis par des touristes français, évidemment), bien manger sans payer une fortune, rouler sur des routes de bonne qualité…

On aurait presque envie de ne pas rentrer à la maison !!

 


04/04/2017

Charge sauce catalane : Acte I, Tri Camp Linguistique !!

posté à 14h18


Tic, tac, tic, tac !!

C’est déjà le printemps !

Et cette année, mon printemps est franco-catalan !!

J’ai choisi de casser un peu la routine, de changer d’air, de routes d’entrainement, de bassin, de laisser la tenue longue dans l’armoire, de profiter d’un climat et d’infrastructures un peu plus adéquates qu’à la maison et de partir deux bonnes semaines chez les amis du côté de Barcelone.

Au programme : retrouvailles, entrainement, bouffe, entrainement, bronzage, entrainement, (apéro), fatigue, entrainement… Et un gros travail linguistique dans ce foyer Franco-hispano-norvégien où ça parle anglais. Un "Tri Camp Linguistique", c’est enrichissant, du réveil au coucher, c’est devoir parler anglais au bout de la ligne d’eau durant tout le 30 x 100, c’est essayer d’expliquer à une caissière que le plafond de paiement à l’étranger de ta carte bancaire doit être atteint et c’est revenir à ta langue maternelle quant tu es vraiment cramé :-)
Deux semaines copieuses, entrecoupées d’un trail qui m’aura vraiment cassé en deux et fait revoir le programme initial, deux semaines ensoleillées, riches en apprentissages, du bon boulot en sparring avec le duo franco-norvégien et une motivation encore plus grande pour la suite !!

Merci les amis pour votre accueil, votre gentillesse et tous ces moments partagés !

Bilan :
- 63h30 de training
- 41 km de swim
- 890 km de bike
- 191 km de run
- 1 trail : Mitja Marató de muntanya Vall del Congost (23 km / 1400m+) --> 30ème au scratch
- Quelques marques de bronzage
- Des images plein la tête
- XXX heures de kiffe, de fous rires, de délires
- XXX mots de vocabulaire appris, mais je ne suis pas encore trilingue :-)

Bref, c’était tellement bon, qu’on remet ça dans…une semaine !

Un petit passage par le Rêverot’Trail qui, comme l’an passé me fait l’honneur d’être invité, puis Je remonte dans l'avion. C’est reparti pour un trip catalan de trois semaines, dont deux avec les copains fous furieux du groupe Ben Pernet Coaching du côté de Salou, une sorte de "Springbreak" du training où ça va "charger la benne"... :-)

Bon entraînement et continuez d’être généreux dans l’effort !!

See you :-)

 




» Consulter les archives

RSS